LES DIFFERENCES ENTRE PSYCHIATRE, PSYCHOLOGUE, PSYCHOTHERAPEUTE, THERAPEUTE, PSYCHANALYSTE, COACH DE VIE …

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin qui s’occupe des maladies mentales et peut prescrire des médicaments.

Le psychologue

Le psychologue est un chercheur en sciences humaines qui a étudié les comportements de façon objective et qui connaît les théories psychologiques. Parmi les psychologues, certains se spécialisent dans la psychologie clinique : le psychologue clinicien fait passer des tests, contribue au diagnostic des maladies mentales, assure des entretiens cliniques. Il travaille plutôt au sein d’une équipe soignante ou dans une institution d’éducation spécialisée.
Le psychologue accompagne le patient dans l’interrogation que celui-ci a choisi d’entreprendre sur lui-même. Il n’est pas médecin et ne peut prescrire de médicaments (d’où le non remboursement SS en France, car il ne rapporte pas d’argent aux labos). Son travail est donc avant tout un travail d’écoute neutre & bienveillante.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute pratique la psychothérapie, c’est-à-dire les soins non médicaux de la psyché, par l’écoute ou à l’aide de techniques actives, soit en séances individuelles, soit en groupe. Il ne s’occupe pas de la maladie en tant que telle mais de la personne en difficulté. Il ne délivre pas de médicaments. Ce n’est pas non plus un chercheur scientifique (même si certains le sont aussi par ailleurs) mais un praticien qui exerce un art particulier auquel il s’est spécialement formé.

Le psychanalyste

Le psychanalyste est une personne ayant suivi une psychanalyse (freudienne, lacanienne ou jungienne) et proposant ensuite au patient une méthode de thérapie dite analytique prenant en compte la dimension inconsciente du symptôme. Cette méthode est de plus ou moins longue durée sur le divan (ou face à face). Le psychanalyste est généralement « supervisé » par l’un de ses collègues. Il peut aussi bien être un psychiatre ou un psychologue (mais pas forcément, souvent il est rattaché à une Société de psychanalyse).

D’autres courants

D’autres courants sans être strictement des professions de santé peuvent procurer un mieux-être somatique et/ou psychologique. Le point commun est peut-être une approche centrée sur le bien être hors du champ « tout médicament et du psychothérapeutique. Parmi elles citons la psychosomatothérapie, la sophrologie, la relaxation, le yoga, l’acupuncture, le reiki, le tai-chi, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.